Logo de la plate-forme d'apprentissage MaxBrain

Logo MaxBrain

Créer des contenus d'apprentissage optimaux pour votre LMS [Checklist 2023].

Créer des contenus d'apprentissage pour votre LMS

Les contenus d'apprentissage sont l'essence même de toute plate-forme d'apprentissage, de toute académie d'entreprise et de toute initiative de formation et de perfectionnement des collaborateurs.

Mais la création de contenus d'apprentissage qui ont vraiment de la valeur est exigeante.

Du temps, un savoir-faire didactique, de l'expérience et bien d'autres choses encore sont nécessaires.

En tant que fournisseur d'un système de gestion de l'apprentissage(LMS), on nous demande tous les jours, chez MaxBrain, comment créer des contenus d'apprentissage de manière optimale et à quoi il faut faire attention.

Dans cet article, nous souhaitons partager nos meilleures recommandations à ce sujet.

1. définir les objectifs des contenus d'apprentissage

"Définir des objectifs", cela sonne toujours bien, mais dans la pratique, ce n'est pas facile. 

Pour trouver les bons objectifs, il vaut la peine de partir d'une question simple :

Pourquoi souhaite-t-on former ses collaborateurs ? -
Commencer par le "pourquoi".

La réponse à cette question et les indicateurs qui s'y rapportent sont généralement très différents. 

En voici quelques exemples :

1.1 Objectifs fréquents et mesurables à court terme des contenus d'apprentissage

Des objectifs mesurables à court et moyen terme pour la formation continue, sur lesquels nous travaillons souvent avec nos clients chez MaxBrain :

Transmettre des connaissances incontournables, par exemple sur des sujets tels que la sécurité au travail, la protection des données, la conformité ou la sécurité informatique. Ce qui compte ici, ce sont des indicateurs binaires très simples : Un collaborateur a-t-il suivi ces cours ou non ? - Combien de collaborateurs ont suivi les cours obligatoires XY jusqu'à quand ? etc.

Optimiser l'onboarding et le time to competency: Rendre la formation des nouveaux collaborateurs plus rapide et plus efficace. Un indicateur de plus en plus fréquent à cet effet : le "Time to Competency". Il indique la rapidité avec laquelle les compétences sont acquises et, par exemple, avec laquelle les nouveaux collaborateurs sont pleinement opérationnels.

Former les collaborateurs existants aux nouveaux produits ou outils de travail: Cet objectif concerne souvent tous les départements du marketing, des ventes, du support client, des finances, des ressources humaines, etc. - Les indicateurs liés à la formation aux produits peuvent être très variés et mesurés différemment selon la fonction des collaborateurs.

Augmenter la performance des ventes: augmenter le chiffre d'affaires grâce à des collaborateurs de vente mieux formés. L'objectif est ici généralement clairement défini : Augmenter le chiffre d'affaires par collaborateur ou collaboratrice de vente.

Réduire les coûts de support: certains clients commerciaux de MaxBrain réduisent systématiquement les coûts de support grâce aux contenus d'apprentissage et à notre plate-forme d'apprentissage. Dans ce cas, les contenus d'apprentissage ne servent pas en premier lieu aux collaborateurs, mais aux clients et aux partenaires qui doivent utiliser et entretenir le produit - par exemple une application robotique complexe. L'objectif est de réduire le nombre de tickets d'assistance.

1.2 Objectifs fréquents des contenus d'apprentissage mesurables à plus long terme

En revanche, les objectifs à plus long terme sont généralement plus abstraits, moins clairement mesurables et visent à renforcer les fondements de l'entreprise. Cependant, si une entreprise souhaite se positionner de manière durable, de tels objectifs sont souvent indispensables.

Exemples fréquents chez MaxBrain : 

Améliorer la marque employeur: Les entreprises qui s'efforcent de former leurs collaborateurs attirent davantage de talents, qui se distinguent souvent par leur désir de formation continue en tant que tel.

Établissement d'une culture d'apprentissage commune comme concept général de réussite à long terme.

Renforcer la motivation des collaborateurs par de nouvelles connaissances inspirantes.

2. définir et comprendre les groupes cibles

Les bons contenus d'apprentissage s'adaptent à leurs groupes cibles. 

Même cette recommandation simple peut être exigeante dans sa mise en œuvre :

Selon le style de vie, l'ancienneté, le département, la formation préalable, l'âge, la langue, le sexe, l'expérience, les intérêts, la capacité de compréhension ou même les possibilités techniques, les groupes cibles peuvent être très différents.

Il existe par exemple des groupes professionnels - par exemple dans la logistique, la production ou le service extérieur - qui, contrairement à leurs collègues de bureau, n'ont guère besoin de leur propre ordinateur de bureau pour travailler, qui suivent un emploi du temps très chargé et qui sont presque exclusivement joignables numériquement via des appareils mobiles. Pour ces groupes cibles, seuls des contenus d'apprentissage courts, rapidement consommables et accessibles par téléphone portable entrent en ligne de compte.

En revanche, il est plus facile de motiver les collègues qui sont assis toute la journée devant un grand écran avec des contenus d'apprentissage qui durent un peu plus longtemps et qui sont optimisés pour les ordinateurs de bureau.

Comment résoudre au mieux le problème des groupes cibles les plus divers ?

La réponse :

En identifiant et en impliquant suffisamment tôt des représentants importants et typiques de ces groupes cibles. - Les personnalités occupant des fonctions dirigeantes ne sont pas les seules à être importantes : les collaborateurs dont l'avis est écouté par d'autres le sont également : Les "influenceurs" d'une entreprise.

Avec ce groupe, il s'agit de comprendre précisément la caractérisation et les exigences des groupes cibles en matière de contenus d'apprentissage : Orienté vers la pratique et tenant compte du travail quotidien de tous les apprenants.

3. définir la méthode d'enseignement

La création de contenus d'apprentissage doit garder à l'esprit la méthode d'enseignement ou la forme d'enseignement. 

Il existe trois types différents de formes d'apprentissage :

1. l'apprentissage en ligne pur, également appelé e-learning : Les apprenants suivent alors un cours en ligne indépendamment du lieu et de l'heure.

2. cours en présentiel pur: les apprenants sont formés sur un lieu de formation par des instructeurs, des enseignants ou des experts.

3. les formes hybrides d'enseignement, également appelées "blended learning": Les apprenants peuvent suivre des cours en ligne tout en étant accompagnés de manière plus ou moins intensive par des instructeurs, des enseignants ou des experts.

Selon la méthode d'enseignement, différents contenus d'apprentissage ont un sens. 

Dans le cas d'un apprentissage purement en ligne, il est important que les cours et les contenus d'apprentissage puissent être suivis indépendamment et intégralement par les apprenants. L'équilibre entre "trop facile" et "trop exigeant" doit être maintenu : Les deux extrêmes peuvent rapidement conduire à ce que les contenus d'apprentissage soient évalués négativement par les apprenants.

En revanche, les cours en présentiel ou l'apprentissage mixte permettent d'obtenir des contenus d'apprentissage sous forme d'explications individuelles de la part des enseignants. L'équilibre entre "trop facile" et "trop exigeant" mentionné ci-dessus est moins critique.

4. créer des contenus d'apprentissage

Après l'élaboration des objectifs, des groupes cibles et des méthodes d'enseignement mentionnés ci-dessus, vient le travail plus vaste : 

La création de contenus d'apprentissage qui enthousiasment.

Bien sûr, il y a tout un bouquet de recommandations à ce sujet que nous pourrions présenter chez MaxBrain à partir de notre travail avec les clientes et les clients.

Nous ne ferons ici qu'esquisser les recommandations les plus importantes et les plus passionnantes :

4.1. la pertinence pour les apprenants est la priorité 1

Les contenus d'apprentissage qui ne sont pas pertinents pour les apprenants ne suscitent guère d'enthousiasme : le quotidien est trop agité, il reste trop peu de temps pour les futilités. 

La pertinence des contenus d'apprentissage est la première priorité lors de la création de contenus d'apprentissage. 

Les contenus d'apprentissage gagnent en pertinence lorsqu'ils font progresser les apprenants ; sur le plan professionnel, personnel ou les deux.

Ce que signifie "faire progresser" dans le contexte de la pertinence des contenus d'apprentissage peut être visualisé dans une courbe d'apprentissage :

Pertinence des contenus d'apprentissage

Les apprenants ont un niveau de connaissances actuel qui constitue le point de départ.

Il s'agit de comprendre précisément cet état des connaissances : 

Si vous n'évaluez pas correctement le niveau de formation des apprenants, vous risquez de proposer des contenus d'apprentissage soit trop banals, soit trop exigeants. Ces deux extrêmes ont pour conséquence directe que les contenus d'apprentissage ne sont pas pertinents.

Pour comprendre quel est le niveau de connaissances des apprenants, il vaut la peine de leur poser des questions.

Notre recommandation :

Réalisez des enquêtes pour savoir quels sont les sujets qui intéressent les apprenants et qui les font vraiment progresser. Tenez compte des différents groupes cibles, comme expliqué ci-dessus.

Toutefois, le niveau de connaissances n'est que le point de départ pour déterminer la pertinence.

Pour faire progresser les apprenants, vous devez comprendre, outre le point de départ, l'objectif ou du moins la direction vers laquelle les contenus d'apprentissage doivent les conduire.

Un exemple classique : les formations à la vente 

Si vous proposez des cours de cuisine à votre équipe de vente, vous donnez certes une orientation. Dans le meilleur des cas, les apprenants mangeront mieux et amélioreront éventuellement l'esprit d'équipe.

Ces apprenants ne vendront probablement pas mieux et plus - l'objectif probablement plus attrayant pour votre organisation - avec des cours de cuisine seuls.

Supposons que l'objectif soit ici défini de la manière suivante :

L'équipe de vente doit vendre mieux et plus grâce à la formation continue.

Le cas échéant, vous pouvez même définir ici des chiffres concrets : XX% de chiffre d'affaires en plus par collaborateur de vente et par trimestre.

Ensuite, vérifiez le niveau de connaissances de vos vendeurs :

Vous constatez que les grandes lignes de leurs produits sont déjà maîtrisées, que chaque membre de votre équipe de vente est fort en communication et sait qu'il s'agit d'offrir des avantages aux clients.

Si vous proposez à ce groupe des cours ou des contenus d'apprentissage sur l'importance de vendre un avantage client, les contenus d'apprentissage seront probablement jugés trop banals et perdront immédiatement de leur pertinence.

Au cours des entretiens avec les responsables des ventes et les vendeurs individuels, vous constatez toutefois que certains aspects spécifiques de certains thèmes ne sont pas encore suffisamment maîtrisés.

L'équipe de vente est par exemple encore un peu trop peu formée en ce qui concerne les étapes spéciales du processus de vente telles que Traitement des objections, les négociations de prix ou Techniques de conclusion concerne.

Conséquence :

Dans ce cas, la création de contenus d'apprentissage se concentrera entièrement sur ces thèmes pertinents pour la performance de votre équipe de vente. - Vous enthousiasmerez ainsi vos apprenants et vous vous rapprocherez de votre objectif d'augmenter le chiffre d'affaires de votre entreprise.

4.2 Pertinence pour votre organisation : la pyramide

Outre la pertinence pour les apprenants, la pertinence pour votre organisation est centrale. 

Lors des entretiens avec des organisations de secteurs et de cultures très différents, chez MaxBrain, nous misons presque toujours sur la visualisation via une pyramide d'apprentissage.

Celle-ci ressemble alors par exemple à ceci :

Contenu pédagogique de la pyramide MaxBrain Pertinence pour les entreprises

La pyramide d'apprentissage ordonne les connaissances dont une organisation a besoin selon deux dimensions.

a.) Une dimension verticale qui distingue les incontournables, les connaissances spécialisées, les compétences non techniques et les valeurs.

b.) Une dimension horizontale qui distingue s'il s'agit d'un savoir spécifique à l'entreprise ou d'un savoir général. - Cette distinction sera pertinente plus tard, lorsqu'il s'agira de savoir si les contenus d'apprentissage peuvent être produits individuellement ou achetés sur le marché. Plus de détails ci-dessous.

La pyramide permet de déduire rapidement et clairement la pertinence des contenus d'apprentissage pour une organisation.

4.3. le storytelling

Il est de notoriété publique que les gens aiment les histoires. Ils préfèrent les histoires aux discours théoriques interminables. 

Le "storytelling" est sur toutes les lèvres.

Ce qui fait une bonne histoire est un peu moins connu.

Une bonne histoire se caractérise généralement par les facteurs suivants :

Setting: un cadre ou un arrière-plan particulier dans lequel se déroule l'histoire.

Personnages: les héroïnes ou les héros, ainsi que les personnages secondaires auxquels on peut s'identifier ou du moins que l'on comprend bien.

Problème: le problème ou le conflit auquel les personnages sont confrontés dans le cadre du setting.

Solution: La solution générale au problème.

Intrigue: la manière dont les personnages mettent concrètement en œuvre la solution.

La prochaine fois que vous regarderez un film, lirez un message ou lirez un roman : Faites attention à ces éléments. Le mainstream définit toujours une bonne histoire en fonction de ces éléments.

Il en va de même pour l'"histoire" des contenus d'apprentissage :

1) Décrivez une situation et des personnages auxquels les apprenants s'identifient ou qu'ils comprennent.

2) Formulez le conflit auquel ces personnages sont confrontés et la solution générale de celui-ci.

3) Montrez ensuite comment ces personnages ont mis en œuvre la solution.

4.4 Apportez des exemples, des exemples, des exemples

Les explications fonctionnent mieux avec des exemples. Faites attention à la manière dont vous expliquez quelque chose à quelqu'un : 

Les bases théoriques, les causes, les raisons, les relations sont peut-être claires pour vous.

Dès que vous les communiquez à d'autres personnes, seuls des exemples concrets vous aident souvent à transmettre efficacement votre théorie.

Notre recommandation claire :

Apportez toujours des exemples sur des bases abstraites.

4.5 Surprenez les apprenants avec des contenus d'apprentissage nouveaux et originaux.

Le feedback "Je connais déjà" peut être dévastateur pour l'acceptation des contenus d'apprentissage et l'enthousiasme de vos apprenants. Des contenus d'apprentissage banals de sens commun discréditent immédiatement tous vos efforts.

Les meilleurs contenus d'apprentissage sont originaux, nouveaux et inspirants.

Les contenus d'apprentissage inspirants ont généralement en commun les caractéristiques suivantes :

1. la pertinence: Les contenus d'apprentissage inspirés sont pertinents. Pour cela, observez ce qui a été dit plus haut, ce qui implique automatiquement que les contenus sont nouveaux.

2. émotionnel: les contenus d'apprentissage inspirants sont émotionnels et racontent des histoires. Voir Storytelling ci-dessus.

3. justifié: Les gens aiment les raisons. Le site Pourquoi d'une thèse aide donc à rendre une thèse plus inspirante. Une thèse avec une mauvaise justification ou une justification superficielle est toujours plus inspirante qu'une thèse sans justification.

Assurez-vous que vos contenus d'apprentissage tiennent compte de ces trois facteurs.

4.6 Offrir une structure : des contenus d'apprentissage le long de parcours d'apprentissage variés

Les gens aiment les structures ; sans elles, ils se sentent rapidement désorientés. 

Les structures ont un sens pour tous les thèmes mentionnés ci-dessus, en particulier pour la pertinence.

Concrètement, nous recommandons toujours de structurer les contenus d'apprentissage sous forme de parcours d'apprentissage.

Les parcours d'apprentissage vous permettent de définir le chemin d'un cours ; étape par étape, des contenus d'apprentissage simples aux contenus d'apprentissage exigeants. 

Les contenus d'apprentissage le long d'un parcours d'apprentissage peuvent aussi volontiers varier dans votre format.

La diversité maintient les apprentis en activité.

Proposez des textes suivis d'images et de vidéos. Créez de temps en temps des quiz pour vous assurer que les bases sont maîtrisées avant de transmettre des contenus d'apprentissage plus exigeants. 

Dans la mesure où vous utilisez un système de gestion de l'apprentissage (LMS) moderne, il est facile de combiner de tels formats et contenus d'apprentissage.

4.7. en bref et en résumé : Learning Nuggets

Temps et patience : deux biens rares dans notre société. 

C'est pourquoi les "Learning Nuggets" sont de plus en plus appréciés chez MaxBrain : des unités d'apprentissage courtes et passionnantes, des résumés ou des versions courtes de cours plus complets.

KISS : Keep it short and simple est un principe éprouvé pour la création de contenus d'apprentissage.

En tout cas, veillez à proposer suffisamment de pépites d'apprentissage.

La majorité des apprenants seront reconnaissants. 

Ceux qui préfèrent les contenus d'apprentissage profonds et détaillés ne se plaindront pas d'une Learning Nugget de temps en temps.

4.8 Offrir une interaction et une culture d'apprentissage dynamique

D'innombrables organisations misent aujourd'hui sur des présentations Powerpoint statiques ou des PDF pour la formation continue de leurs collaborateurs.

Il n'est guère possible de répondre à la question de savoir si et dans quelle mesure les collaborateurs apprennent les contenus de tels documents statiques, si les contenus sont enthousiasmants, à quelle vitesse les connaissances sont acquises, ce qu'elles apportent et bien d'autres questions encore.

En revanche, ceux qui souhaitent mettre en place une culture d'apprentissage dynamique qui marquera le succès d'une entreprise à moyen et long terme misent aujourd'hui sur des plates-formes d'apprentissage interactives avec des quiz, des contrôles d'apprentissage, des parcours d'apprentissage, des certificats et bien plus encore. Dans l'article de blog "Qu'est-ce qui fait un bon LMS ? (pour 2023+)", j'ai défini ce que doit offrir une bonne plateforme d'apprentissage interactive.

Le fait est que l'interaction conduit à un "engagement" beaucoup plus important des apprenants. Au lieu de se contenter de consommer passivement des contenus d'enseignement, les apprenants sont sollicités, peuvent constater eux-mêmes leurs progrès d'apprentissage, sont récompensés pour cela et sont donc beaucoup plus motivés.

L'indicateur "Time to Competency", important pour de nombreuses entreprises, c'est-à-dire le temps nécessaire à un collaborateur pour apprendre une nouvelle compétence, est optimisé par l'interaction.

Proposez des contenus et des parcours d'apprentissage qui impliquent une interaction.

4.9 Répétition, répétition, répétition

Vous vous souvenez peut-être de vos années d'école : apprendre nécessite de la répétition. 

À l'exception de quelques personnes privilégiées dotées d'une mémoire photographique, la plupart d'entre nous ne peuvent pas mémoriser des contenus d'apprentissage au premier coup d'œil.

Et si l'on ne se souvient pas plus tard d'un contenu d'apprentissage, on ne l'apprend pas.

Comme à l'époque où l'on bachotait la matière scolaire, la répétition des contenus d'apprentissage dans la formation continue, sous des formes variées, est décisive pour la réussite de l'apprentissage.

N'ayez pas peur de "l'ennui" en cas de répétition. Il est préférable de répéter une fois de trop le contenu de l'enseignement plutôt que d'avoir des apprenants qui oublient immédiatement ce qu'ils ont appris.

4.10 Proposez des résumés

Les résumés sont des contenus d'apprentissage très appréciés, aussi bien avant mais aussi après un cours. 

Notre recommandation est donc claire : 

Facilitez la vie des apprenants et proposez des résumés pour saisir rapidement les principaux enseignements d'un cours.

4.11. Contrôles des objectifs d'apprentissage et quiz

Du temps de ma jeunesse, on parlait encore d'"examen" ou de "contrôle". Dans les écoles suisses, le terme un peu plus large de "contrôle des objectifs d'apprentissage" s'est entre-temps établi. 

Les "contrôles des objectifs d'apprentissage" ou, en termes plus ludiques, les "quiz", offrent aux apprenants comme aux enseignants la possibilité de mieux comprendre si les contenus d'apprentissage sont maîtrisés avec succès ou non.

Les contrôles des objectifs d'apprentissage ou les simples quiz font ainsi partie des contenus d'apprentissage interactifs les plus importants.

L'outil que nous recommandons pour cela est Classtime.

Il existe en outre des systèmes très utiles qui donnent un feedback immédiat à chaque tâche et aident les apprenants à identifier immédiatement leurs erreurs. L'outil recommandé par MaxBrain à cet effet est TaskBase

4.12. Motivation : transmettez un bon sentiment

Les contenus d'apprentissage doivent être motivants et enthousiasmants.  

Outre les idées ci-dessus, il existe de nombreux autres facteurs permettant de donner un sentiment de bien-être grâce au contenu d'apprentissage. Par exemple :

Langage: utiliser un langage aussi positif et constructif que possible

varier les plaisirs en combinant texte, image, vidéo, quiz, etc.

Expliquer la pertinence: Donner de brèves explications sur les raisons pour lesquelles un contenu d'apprentissage est important pour l'apprenant.

Félicitation: féliciter explicitement les apprenants de temps en temps pour leurs progrès d'apprentissage.

proposer des certificats pour les cours ou les unités de formation suivis, dont les apprenants peuvent être fiers.

4.13. Le design visualise la qualité

Le design est un facteur déterminant dans la manière dont la qualité des contenus d'apprentissage est perçue. Un design de haut niveau donne plus rapidement une impression de qualité, indépendamment de tous les points mentionnés ci-dessus. - Inversement, un contenu d'apprentissage de très bonne qualité peut être perçu comme étant de moindre qualité si le design est de mauvaise qualité. Il vaut donc la peine de faire attention aux polices de caractères, aux couleurs, aux univers d'images et d'investir dans la cohérence graphique sur l'ensemble des contenus d'apprentissage. Nos deux recommandations :

1. établissez dès le départ un style de conception uniforme et de qualité supérieure

2. créer des modèles et utiliser ces modèles de manière cohérente à travers tous les contenus d'apprentissage

4.14. Optimiser les contenus d'apprentissage : Collecter, évaluer et exploiter le feedback

Les bons contenus d'enseignement sont le résultat de l'expérience et parfois d'années d'optimisation.

Les organisations qui emploient de nombreux collaborateurs et qui ont déjà établi une culture d'apprentissage optimisent les contenus d'apprentissage "on the go". Cela signifie que les contenus d'apprentissage sont d'abord testés dans de petits groupes représentatifs.

Grâce à un feedback systématique, les contenus d'apprentissage sont optimisés.

Les apprenants qui suivent bénéficient ainsi d'une "preuve de concept", d'une qualité élevée et d'une pertinence proche de la pratique.

D'après mon expérience, il vaut toujours la peine de demander un feedback sur les contenus d'apprentissage :

Les centres de formation professionnels qui collaborent avec MaxBrain le prouvent justement tous les jours : des entreprises comme WEKA, Goethe Business School ou VEB.ch misent toutes systématiquement sur le feedback après chaque cours. 

D'un point de vue technique, des outils tels que SurveyMonkey, associés à une plate-forme d'apprentissage professionnelle, offrent un moyen simple de collecter et d'évaluer les commentaires.

Grâce à un feedback systématique, les contenus d'apprentissage sont optimisés.

5. construire ou acheter - vous ne devez pas créer chaque cours vous-même !

Il existe aujourd'hui toute une industrie de fournisseurs qui proposent des contenus d'apprentissage ou des solutions intermédiaires adaptées. 

(A) Les plateformes publiques: Des plateformes telles que YouTube ou Udemy proposent par nature un choix presque infini de pépites d'apprentissage. L'étendue de l'offre y est toutefois un défi : sélectionner les contenus d'apprentissage vraiment bons et originaux peut vite devenir une gageure.

(B) Les fournisseurs spécialisés de connaissances générales: Des fournisseurs comme GoodHabitz ou Elucydate proposent de leur côté des formations en ligne de qualité, prêtes à l'emploi. Contrairement à YouTube ou Udemy, leur offre de cours est plus axée sur le succès des organisations. En outre, les contenus d'apprentissage sont soigneusement organisés et optimisés au fil des ans.

(C) les centres de formation: Des instituts de formation professionnelle continue tels que WEKA, Goethe Business School ou Digicomp forment chaque année des dizaines de milliers de personnes sur des sujets spécifiques liés à leur profession. Outre les cours en présentiel, de tels organismes proposent également des formats d'enseignement hybrides tels que l'apprentissage mixte et organisent, si nécessaire, des cours individuels en interne dans les organisations elles-mêmes.

(D) Agences spécialisées: des agences spécialisées dans les contenus d'apprentissage telles que Somedia Learning en Suisse ou ML Gruppe en Allemagne produisent des cours individuels de haute qualité didactique pour des organisations, des entreprises industrielles et des administrations. Si vous avez donc besoin de cours individuels et spécifiques à votre entreprise, vous pouvez les leur commander.

Court :

Vous n'êtes pas obligé de créer chaque contenu didactique vous-même. Vous pouvez également acheter des contenus didactiques ou les faire produire par des tiers.

Outre le gain de temps, l'acquisition de contenus d'apprentissage auprès de prestataires externes vous permet de profiter de leur longue expérience et d'une qualité vérifiée par la pratique.

Ma recommandation : 

1. parlez avec des spécialistes de la manière dont vous pouvez créer les meilleurs contenus d'apprentissage

2. tester les contenus d'apprentissage de tiers, en particulier lorsqu'il s'agit de connaissances générales, qui sont déjà disponibles de manière très qualitative chez des fournisseurs spécialisés comme GoodHabitz ou Elucydate.

3. demandez des devis pour la création de cours personnalisés par des agences professionnelles spécialisées dans les contenus d'apprentissage.

Questions pour vous :

J'aimerais maintenant que vous me disiez

Quels sont les conseils de cet article que vous trouvez particulièrement utiles ? 

Quelles autres recommandations donneriez-vous pour la création de contenus d'apprentissage ?

Veuillez laisser un commentaire sur LinkedIn:

Vous avez aimé cet article ?

Si oui, merci de partager cet article sur vos canaux de médias sociaux. Merci beaucoup !

LinkedIn
Facebook
Twitter
Email
WhatsApp

La plate-forme d'apprentissage pour votre succès commercial

Avec MaxBrain, vous réalisez le potentiel de vos collaborateurs, de votre clientèle et de vos partenaires commerciaux. En savoir plus :